• Lunatiq

Les « clés-Naturo » pour mieux-vivre la saison de L'ETE !

La chronique naturo de Lunatiq, podcast et émission Holistique qui vous veulent du bien,

Gwenaëlle nous parle de l'ETE !

Les « clés-Naturo » pour mieux-vivre la saison du printemps ?




Bonjour à tous, petits et grands complices naturo de l’émission Lunatiq. Aujourd’hui, j’aimerai partager avec chacun 3 clés-Naturo pour mieux-vivre la saison de l’été dans sa tête, dans son corps et dans son cœur.

Allez, je vous présente les astuces pour Mieux-vivre le Printemps dans son coeur : il est vrai que cette saison exprime le soleil, la belle lumière, les fruits gorgées de saveurs sucrées, les beaux légumes dans les jardins ou sur les étales des marchés …



Pour la saison estivale, c’est l’organe du cœur qui est à l’honneur en Médecine Traditionnelle Chinoise. Le cœur, moteur de notre vie est trop souvent réduit à sa fonction musculaire et mécanique. Il en abat du travail : près de 90 000 battements par jour, pour propulser le sang dans 100 000 km de vaisseaux et de capillaires, le tout avec un volume de sang pompé de 7 500 litres par jour ! Ce merveilleux cœur est un organe adaptatif basé sur un système de régulation : il accélère la cadence quand il y a besoin tout autant que sa mesure remise au calme. Calme n’est pas toujours le mot de la saison !


L’été est une saison où le regain d’énergie invite le cœur à pétiller. Les ailes nous poussent à faire plein de choses, le corps subit parfois trop d’effort.

D’une part, c’est un temps de bricolage, de peinture, de jardinage … Mais attention, il faudrait préserver l’organisme des carences vitaminiques pour éviter la fatigue ; de plus que les fortes températures fatiguent constamment le corps. Et puis, on a tendance à reculer l’heure du coucher, d’ailleurs les enfants jouent et attendent le coucher pour se coucher …


Ce dont le cœur a besoin pour équilibrer ses émotions : donner du sens à sa Vie est gratifiant pour soi « se donner des occasions de mettre du baume au cœur ».


Moi, par exemple j’adore prendre le temps d’aller boire une tisane auprès de mes poules qui adorent se faire caresser ou prendre un espace pour faire une respiration consciente (une bonne respiration, pour réguler le rythme cardiaque et assurer un approvisionnement en oxygène optimale, surtout si vous pouvez le pratiquer en forêt). Savoir se couper des sources de stress est vitale pour votre cœur ; il suffit parfois de petits riens pour avoir bon cœur aussi ! la crise cardiaque frapperait semble-t-il 120 000 français par an.


Les flavonoïdes comme la quercétine sont une grande famille d’antioxydants >

  • prenez régulièrement du cacao cru en petite quantité.

  • Côté aliments, préférez ceux à la saveur tiède (cerise, abricot, pêche) afin d'accompagner la montée du Yang (de l’énergie) dans le corps.

  • Puis, au cœur de l'été, pour humidifier le corps et lutter contre la chaleur et l'assèchement, préférez les aliments dit de nature fraîche (concombre, courgette, aubergine, melon, pastèque, chou chinois... ).


Ce qui peut conduire à des bouleversements du biorythme propre à chacun. Se coucher tard parfois mais, pas tous les jours ou apprendre à ralentir en prenant le temps d’une belle lecture accordée dans le hamac avec un verre de kéfir.


Mais, c’est quoi le kéfir ! Une astuce naturo pour le corps : intéressons-nous à cette chose-là, le kéfir pour soutenir notre corps : moi, je l’appelle la limonade naturelle, l’amie du microbiote intestinale, vous avez sûrement entendu parler de toutes ces bactéries qui vivent dans les intestins pour assurer l’équilibre du dit « 2ème cerveau », il faut veiller à bien le nourrir. Et bien, bingo : le kéfir de fruits est une boisson vivante, délicieuse et rafraîchissante composée de bactéries et levures favorables au renfort des défenses immunitaires, de l’amélioration du confort intestinal et de la digestion.

Ce sont en fait des petits champignons originaires du Caucase présentés sous forme de grains translucides, utilisés il y a bien longtemps par les bergers du Caucase pour la fermentation du lait (pour une boisson traditionnelle au lait de chèvre caillé). Nous pourrions comparer les grains de Kéfir à ceux du levain naturel de nos boulangers bios, un ensemble de microbes (il y a la présence des lactobacilles, des levures et des bactéries acétiques). Et tout ce petit univers vit en symbiose dans les différentes strates des grains de kéfir (les bactéries à la périphérie et les levures au centre). Le tout forme un probiotique naturel au service du mieux-être de votre organisme.

Allez je vous livre comment la préparer !

Tout d’abord, les grains de Kéfir ne s’achètent pas mais, se partagent car ils se développent à partir d’autres graines de Kéfir ! Sur les réseaux sociaux, certains en disposent.


  • Prélevez une cuillère à soupe de grains de kéfir et placez-les dans un grand bocal désinfecté

  • Ajoutez 1 litre d’eau de qualité + 1 càs de sucre complet + 1 figue séchée et les rondelles de 2 citrons jaunes de préférence bios + des épices (gingembre, cannelle, badiane …), couvrir avec une gaze afin que l’air circule et laisser fermenter quelques jours à température ambiante (pas en plein soleil).

  • La 1ère fermentation est terminée (présence d’acide carboniques CO2) quand vous voyez que la figue séchée remonte en surface. Mais, vous pouvez continuer une seconde fermentation (mais là il y aura la présence d’une quantité d’alcool très légère), moi je préfère quand cela pétille un peu …

Vous pouvez boire à raison d’1/2 verre et augmenter la dose sur quelques jours. Conservez au frais !


Et si, une abeille tourne autour de votre verre et vous pique ! Pensez à l’huile essentielle de Lavanda aspic (lavandula spica) de préférence bio. La lavande aspic se différencie de celle souvent plus connue la lavande fine, pour sa teneur en cétone. C’est pourquoi, elle est déconseillée aux femmes enceintes allaitantes et aux enfants de moins de 6 ans. Son nom est donné en référence à la vipère qui se réfugie souvent sous les feuilles. Donc, en cas de piqûre, pensez à mettre une et une seule goutte sur la zone douloureuse toutes les 5 minutes sur 30 minutes : effet anesthésiant assuré !


Comme la saison estivale offre une variété de fruits de saison, je privilégierais ce que j’appelle une monodiète de saison, par exemple de pêche, de melon … L'idée est de choisir un soir par semaine pour s’alimenter que d’une variété de fruits. Ceci permet de mettre son tube digestif au repos et de permettre à l’organisme de se revitaliser avec une présence importante de vitamines et des oligo-éléments du fruit choisi. Bien-sûr soyez vigilent si vous avez des problèmes intestinaux, de diabète ou autre contre-indication de santé.









Je te vois venir Camille avec la question : oui, mais, quelle quantité boire alors ? L’apport hydrique nécessaire au corps dépend également de l'alimentation que l’on propose à notre organisme, l'été, les fruits sont gorgés d'eau une des premières sources d'hydratation. Mais là aussi, soyez raisonnable > l’excès de fruits ou de boissons trop froides peuvent irriter les intestins tout comme le vin blanc très acidifiant (donc, pas de barbecue en excès). Finalement, manquer d’eau reviendrait à provoquer un épaississement du sang qui le rendrait sa circulation plus contraignante !


Bon terminons par une belle note avec ces quelques proverbes du cœur :

Texte de Gwenaëlle Garcia

06 89 20 22 27 www.naturopathe36.fr / contact@naturopathe36.fr


Merci Gwenaëlle pour ta chronique si précieuse !!


#été #ete #kéfir #eau #monodiete #fruit #unaliment #naturopathie #santé #bienêtre #mangersain #podcastsanté

#podcastfrançais #holistique #printemps

#detox #meditation #relaxation #lunatiq